fbpx

Des pousses d’épicéa pour grignoter la forêt

Jeunes pousses d'épicéa.
Pousses d'épicéa
Jeunes pousses de sapin.
Pousses de sapin

Chronique radio du 14.04.2024

À l’occasion de cette chronique radio, je crois bien que j’ai inventé ma recette de cuisine la plus simple et la plus rapide. Une véritable fulgurance culinaire, gustative et esthétique.

Je me suis payé le toupet de simplement découper des tranches de pomme, puis les saupoudrer de jeunes pousses d’épicéa séchées.

Cette recette est possible aussi longtemps qu’il reste des pommes fraîches ou de garde.

Mais avec quoi les marier au printemps, au moment de la récolte, s’il n’y a plus de pommes?

J’ai testé avec les fraises, et c’est déjà très intéressant. Un peu plus tard, les premiers abricots, associés avec une récolte tardive de bourgeons frais, en altitude, sera également du plus bel effet.

Un festin à prévoir, par exemple, au retour d’une balade en montagne.

Par ailleurs, cette chronique est également l’occasion de rappeler comment distinguer les pousses de sapin et d’épicéa. Même si les deux comestibles, leur saveur n’est pas tout à fait la même.

Share:

Facebook
Email
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières

On Key

Related Posts

Une tarte en préparation, à la rhubarbe et aux fleurs de sureau noir.

Sureau et Rhubarbe: un mariage de contrastes

Chronique radio du 19.05.2024 Les fleurs de sureau noir, avec leur saveur de pêche, de lichee, légèrement musquées et doucement sucrées, pourraient-être contrebalancer l’acidité de