fbpx

Manifeste pour une cuisine de résilience

Une alimentation engagée
pour faire face à l’adversité

Il y a peu, je disais déjà que le smoothie vert ne sauverait pas la planète (cf. cet article)

Aujourd’hui, j’ai envie d’aller même encore plus loin et poser ces lignes comme un véritable manifeste.

En effet, je suis convaincue que ce n’est pas seulement manger sainement qui te fera te sentir mieux, mais surtout comment tu abordes cette cuisine axée sur la vitalité.

Sur un premier niveau, qui peut sembler évident, la «cuisine vitalité» peut devenir une porte d’entrée vers la pleine conscience

Un exemple-type: manger des légumes lacto-fermentés, c’est bon pour ton microbiote, on le sait.

Mais as-tu pensé à la routine de préparation des lacto-fermentations elle-même? Cette routine peut devenir un axe fort de ton quotidien, te construisant un écosystème qui soit favorable à ton bien-être global.

En ce sens, préparer des lacto-fermentations peut devenir un rituel de pleine conscience.

Cette technique simple demande une attention aux détails: le processus, le temps, la température, le choix des ingrédients. C’est un peu comme méditer.

Dans un monde où tout va vite, prendre ce moment pour toi, peut alors devenir un vrai ancrage dans le présent. Et cet ancrage peut apaiser ton système nerveux, te centrer, te calmer.

Au-delà, ralentir, dans un monde ultra-productiviste est également un acte de dissidence, voire de rébellion.

Sur un deuxième niveau, plus profond, la cuisine peut devenir un reflet de tes valeurs profondes

Ainsi, la cuisine est comme à l’interface de ton monde intérieur et des contraintes extérieures.

Si tu choisis d’adopter des habitudes saines et écoresponsables, c’est parce qu’elles reflètent tes aspirations les plus profondes. Opter pour des produits bio, locaux, de saison, c’est nourrir ton désir de respect pour l’environnement, les producteurs, et l’équité. Et quand ces choix deviennent des habitudes, ils deviennent des piliers pour toi, te construisant une force intérieure, centrée sur une éthique de vie.

Dans cet écosystème, face aux bouleversements, qu’ils soient émotionnels, physiques ou environnementaux, tes piliers restent.

Ils te donnent la force de faire face aux divers enjeux du quotidien.

Sur un troisième niveau, plus spirituel, il pourrait également s’agir de trouver refuge dans la cuisine

Au cœur de ma réflexion, je crois fermement que les routines de cuisine saines peuvent devenir des refuges face à l’adversité. Lors des crises, retourner à tes habitudes, comme cuisiner, peut te donner un sentiment de normalité, de contrôle. C’est ton refuge.

En outre, s’aligner sur la nature et les saisons peut également te rappeler combien tout est cyclique. Comme les saisons passent, les difficultés aussi. Cette connexion à la nature te renforce, redonne de la perspective et de la profondeur de champ, adoucit les moments plus difficiles.

En conclusion

Cuisiner, préparer tes lacto-fermentations, cultiver ton potager… tout cela va finalement bien au-delà des enjeux de santé.

Si tu es prête à le voir ainsi, cela peut devenir une manière de reprendre le contrôle, et aussi d’assumer ton rôle dans ce monde.

Alors, chaque choix, chaque habitude, chaque geste compte.

Et ensemble, ils forment un écosystème qui te permet de naviguer dans les tempêtes de la vie.

Cette résilience va alors plus loin que la simple capacité individuelle à faire face au changement: il s’agit de consolider des systèmes plus vastes, incluant le collectif et le politique.

Si ces mots résonnent, rejoins-nous

Si tout cela résonne en toi, je t’invite à nous rejoindre.

Au fil de l’année, je propose des programmes de formation qui ne sont pas juste des recettes toutes faites, mais un véritable chemin de transformation. Vers plus d’autonomie, et aussi plus de force, et de résilience.

Ensemble, construisons des écosystèmes de résilience, à la fois souples, solides et agiles, qui puissent nourrir ton bien-être et te permettre de prendre ta juste place, quelques que soient les défis à relever.

Notre programme-phare se déroulera de mars à décembre 2024, avec un embarquement de 4 semaines dès février.

En attendant, des mini-programmes thématiques sont à ta disposition, pour faire connaissance, tisser le lien, et faire déjà quelques premiers pas dans cette direction.

À la joie de cheminer avec toi.

>>>> vers les programmes

Share:

Facebook
Email
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières

On Key

Related Posts

La Patience du Genévrier

Chronique radio du 18.12.2022 Mais pourquoi la patience du genévrier? Vous le découvrirez vers la fin de cette chronique! Aussi, et surtout, vous découvrirez une recette festive flamboyante un peu

Faudrait-il cartographier l’univers?

Ou plutôt, se lier d’amitié avec une étoile, nuit après nuit? Avez-vous déjà caressé le fantasme d’embrasser l’univers tout entier d’un seul regard? D’effleurer du bout des doigts la voûte

L’audace du bocal

Mon arrière-grand-mère Gabrielle aurait ri… et applaudi En cette saison où les ombres parlent et les vivants écoutent, posez-vous et imaginez: chaque bocal de légumes lacto-fermentés comme une étincelle de

Manifeste pour une cuisine de résilience

Une alimentation engagéepour faire face à l’adversité Il y a peu, je disais déjà que le smoothie vert ne sauverait pas la planète (cf. cet article) Aujourd’hui, j’ai envie d’aller

Retour en haut