fbpx

Pesto d’ail des ours: vitale impolitesse

Ail des ours

Chronique radio du 25.02.2024

Dans la quête d’une alimentation saine, l’intemporel pesto d’ail des ours figure en bonne place, dans de nombreuses cuisines.

Mais sous cette tradition se cache un terrifiant adversaire, trop souvent méconnu: la toxine botulique, qui affectionne tout particulièrement les milieux peu acides et pauvre en oxygène.

Tiens, tiens… les pestos, par exemple.

Dans cette chronique radio, diffusée dans l’émission « Côté Jardin » de la Radio Suisse Romande, je lève le voile sur cette menace trop souvent ignorée.

”On a toujours fait comme ça”, nous répétons-nous souvent, confortés par l’illusion de la tradition.

Mais j’aborde pourquoi cette approche peut être non seulement erronée mais aussi parfois dangereuse.

Share:

Facebook
Email
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières

On Key

Related Posts

Un plat avec des fèves fraîches, des patates et des légumes.

Les protéines te courent sur le haricot?

https://cuisinevegetale.com/wp-content/uploads/2024/06/copy_406E4F01-A87F-42F3-B837-936EAC474E7A-2.mov Envie d’aller plus loin? Un programme en ligne de 4 semaines, sur les « Précieuses légumineuses », est disponible. Il inclut un accompagnement en live, une