fbpx

𝙿𝚎́𝚛𝚒𝚕𝚕𝚊, 𝚘𝚞 𝚂𝚑𝚒𝚜𝚘 𝚛𝚘𝚞𝚐𝚎

Shiso rouge

𝙿𝚎́𝚛𝚒𝚕𝚕𝚊, 𝚘𝚞 𝚂𝚑𝚒𝚜𝚘 𝚛𝚘𝚞𝚐𝚎

𝘗𝘦𝘳𝘪𝘭𝘭𝘢 𝘧𝘳𝘶𝘵𝘦𝘴𝘤𝘦𝘯𝘴

Voilà une plante qui fait mon bonheur, depuis cet été, au potager. Et avec l’arrivée de la floraison, depuis quelques jours, elle fait désormais le bonheur des abeilles, et autres pollinisateurs.

Appelons le « Shiso rouge », comme le feraient les japonais – et sinon « Périlla », comme si nous étions en France. Endémique, de l’Himalaya à la Birmanie, le shiso occupe une place à part entière dans les cuisines chinoise et japonaise. Avec une saveur au carrefour de la coriandre, l’anis et la cannelle, elle est délicieuse, aussi bien cuite que crue.

Cuite, je l’ajoute à une omelette, ou une poêlée de légumes. Crue, je l’ajoute aux salades, ou aux lacto-fermentation de légumes.

Le shiso fait partie de la famille des lamiacées, reconnaissables, notamment, à leur tige à section carrée. Faites-la simplement tourner entre vos doigts, et vous verrez tout de suite de quoi il en retourne.

Sources : La Ferme de Sainte-Marthe, Tous les légumes : pour une autonomie alimentaire retrouvée, Paris, Ulmer, 2022.

Share:

Facebook
Email
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières

On Key

Related Posts

Un plat avec des fèves fraîches, des patates et des légumes.

Les protéines te courent sur le haricot?

https://cuisinevegetale.com/wp-content/uploads/2024/06/copy_406E4F01-A87F-42F3-B837-936EAC474E7A-2.mov Envie d’aller plus loin? Un programme en ligne de 4 semaines, sur les « Précieuses légumineuses », est disponible. Il inclut un accompagnement en live, une