Equipe

« Nous sommes là pour vous accompagner, sur le chemin vers un univers végétal 100% vitalité, créatif et inspiré, au plus proche de la nature et des saisons ».

Désormais, nous sommes 3 dans cette aventure, et nous nous réjouissons de partager notre passion, notre expérience, nos découvertes et nos expérimentations avec vous!

Sylvie Ramel

Fondatrice et responsable du projet

Recherche & Passion en parallèle
La nature et la cuisine ont été très tôt des passions, explorées en parallèle à une carrière académique.

Avec des Études en Lettre, en Études européennes, puis en Philosophie politique, Sylvie a travaillé plusieurs années à l’Université de Genève, l’Université de Zurich, ainsi qu’à la Haute École d’Art et de Design à Genève, comme chercheuse. Ses recherches ont principalement porté sur les conflits armés, la reconstruction et la démocratisation post-conflit, les politiques mémorielles, ainsi que l’éthique de la relation, dans le contexte des Relations internationales.

L’esprit scientifique allié à la créativité
L’esprit de recherche, la curiosité et la rigueur viennent ainsi s’allier, dans le contexte de Cuisine végétale. Un peu sauvage, à un penchant pour la créativité et la poésie. Une alchimie spécifique, qui donne le ton d’un projet à la croisée, dès ses débuts, entre alimentation, santé, écologie et éthique de la relation.

Marc Meier

Recherche & développement
Cuisine inspirante, Immersions

Un parcours professionnel riche et diversifié
Après une formation initiale à l’école hôtelière du Bouveret, Marc travaille plusieurs années dans l’hôtellerie dont en Chine, alors que le pays est encore peu ouvert aux visiteurs étrangers. Par la suite, fort d’une formation autodidacte, il occupe divers postes en lien avec l’informatique, la comptabilité, l’administration et la gestion de projets. En parallèle, il prend soin pendant quelques années d’un troupeau d’une trentaine de moutons, dans un petit village des Alpes valaisannes.

Un chemin de sagesses
Dès l’adolescence, Marc plonge dans la sagesse bouddhiste. Il reçoit des enseignements de bouddhisme tibétain. Quelques années plus tard, l’apprentissage du Taekwendo, l’amènera à explorer le Taoïsme. Durant près de 15 ans, il pratique et enseigne cet art martial, devenant ceinture noire, troisième dan. Ces dernières années, il a développé un chemin spirituel directement en lien avec les sagesses de la Nature.

Rigueur, créativité et connexion
Dans le contexte de Cuisine végétale. Un peu sauvage, Marc fait directement partager la richesse de son parcours et de ses expériences, personnelles aussi bien que professionnelles. Dans le contexte des Immersions. Sacrément Sauvages, il nous emmène à la rencontre de la Nature, et partant à la rencontre de l’Autre, aussi bien qu’à la rencontre de Soi. A travers la Table végétale. Un peu sauvage, co-animée avec Sylvie Ramel, il nous partage les secrets de sa créativité, en nous offrant le cadre de sa rigueur. Il crée ainsi une alchimie entre simplicité et haute voltige gastronomique, tant du point de vue des saveurs que des présentations.

Aline Castella

Épicerie. Un peu sauvage
Communication, Marketing, Animation

Lien au monde végétal
Fille d’un jardinier passionné de nature, Aline est tombée dès la naissance dans le chaudron des plantes. Habituée à déguster les salades agrémentées de petites fleurs, elle s’est initiée à la cueillette de plantes chaque été avec son père, en vacances à l’alpage.

Nature – Art – Santé
Aline tisse son lien à la nature en l’appréhendant avec tous ses sens :

Une approche visuelle, par le dessin d’observation, la peinture et la photographie, et un rapport plus manuel, par le land art, la vannerie et l’artisanat sauvage, le modelage à l’argile, mais aussi en apprenant à cultiver les plantes et à les transformer, que ce soit pour les sécher ou les cuisiner.

Formée en olfactothérapie et aromathérapie, les senteurs et l’approche médicinale passionnent également Aline ; les huiles essentielles sont ainsi devenues de précieuses alliées.

Plantes sauvages comestibles
Par ailleurs, différents stages avec François Couplan et Marc Dechêne, notamment, lui ont permis de s’immerger de manière plus profonde dans la nature, et de nourrir ce lien, en dormant à la belle étoile et cuisinant sur le feu les plantes sauvages cueillies le long du chemin.

Elle continue à se former afin de développer un rapport toujours plus proche avec cette nature sauvage, dont nous faisons partie.

Un riche parcours professionnel
Forte d’un parcours professionnel varié, Aline a travaillé notamment dans la restauration, la vente, l’horticulture, la conception multimedia, la photographie, ainsi qu’à l’administration d’une ONG.

Random image
Retour haut de page